La Mutante.

vendredi 15 mars

Chroniques de ma misanthropie :: comment doit régir notre homme s'il travaille avec une collègue sexy ?

 

 

 

Aujourd'hui un sujet qui nous concerne tout(e)s et qui semble émouvoir  - à juste titre ?- la gente féminine : la fidélité de son partenaire sur son lieux de travail.

infidelite



Un témoin fiable m'a raconté cet après midi les conversations que ses collègues féminines avaient sur leur lieu de travail au sujet de la gestion de leur couple. La question primordiale - et vitale !- du débat était la suivante : comment doit régir notre partenaire masculin s'il travaille avec une collègue sexy ? Il est évident que ce questionnement profond touche à des fondement philosophiques abyssaux...

Comme nous le savons tous les hommes sont des animaux sans cervelle et sans sentiments, incapable de se maitriser et qui ne cherchent à longueur de temps à parader afin de répandre leur ADN au quatre coin de la planète sans autre considération pour nos désirs féminins. Ceci étant établi sans conteste, il est évident qu'il nous appartient à nous, les femmes, de gouverner leur monde d'une poigne de fer et d'en définir les règle strictes. Il est de notre devoir pour leur salut, car les pauvres n'ont aucune conscience de ce qu'ils font et s’inscrivent systématiquement dans l'assouvissement immédiat de leur désirs primaires- de les promener en laisse en bonne maitresses et de garder sur eux l'absolue maitrise de leurs corps et de leurs esprit. Ils sont faibles et trop chaotiques, embarqués par tous leurs bas instincts, pour être en mesure d'avoir un jugement éclairer sur leur existence ou même leur propre entourage. Voici donc comment procéder si votre homme se trouve par hasard à travailler dans le même lieux qu'une femme plus jolie, plus sexy, plus intelligente ou plus charismatique que vous (cette salope !) :

- Votre homme doit bien entendu vous en parler immédiatement afin qu'à grand cris vous le rappeliez à l'ordre sur l'impérative fidélité qui vous est due, sans que vous même n'ayez à faire aucun autre effort que celui d’exiger d'être obéie.

- Il doit ensuite décider, et avec votre concours seulement, s'il doit quitter son emploi sur le champs ou demander à être muter dans un autre bureau où vous ne manquerez pas d'accomplir votre souverain devoir en inspectant vos éventuelles concourantes.

- Dans le cas où celui-ci aurait l'outrecuidance de choisir de conserver son emploi tel qu'il est, il serait évident qu'il vous trompe - ou qu'il en a l'intention ce qu'il fait qu'il aura déjà péché par pensée- donc il sera logique que vous pissiez en rond partout en une succession de caprices hystérique et de crises de jalousie dantesques dans lesquelles vous affirmerez son intention qu'il a de vous tromper ! Bien entendu ce salopard d'animal vous donnera raison -car oui vous avez toujours raison- vous prouvant ainsi que vous avez toujours eu la légitimité de vous montrer infecte, possessive et injuste tout au long de votre relation.

Maintenant que c’est plus clair, vous savez ce qu'il vous reste à faire...

 

 

 

Posté par Kali à 14:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]


lundi 28 novembre

THEATRE :: Beckett's reboot

Beckett's Reboot

par LES GOUPILS

at PAUL'S PLACE

Beckett

Et nous remettons ça le JEUDI 22 DECEMBRE au pub anglais Paul's place 76 rue Notre-Dame  ! Rendez-vous dès 21h pour profiter de notre programme Beckettien. Nous vous proposons une soirée complète pour seulement 5€.

 

Spécialement pour vous trois monologues mis en scène par Cornie Tisserand-Simu .on avec Virginie Gros et Jean-Marie Tisserand.

La dernière bande (Krapp's last tape), Berceuse (Rocking baby) et Solo.

Nous vous attendons avec impatience.

 

Posté par Kali à 03:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

mercredi 22 juin

Stockage

ChuckLOL

Posté par Kali à 23:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 10 mars

Nouvelle peau

Laisser à l'abbandon, ce vieux blog a bien longtemps fait son office.

 

Aujourd'hui, mes besoins personnel et professionnels sont différents et nécessites donc d'autres axes d'approche et de communication. Plus question donc de vie privée ou de "journal en ligne", je m'oriente vers d'autres terres d'exploration.

 

Si vous souhaitez voir mon travail, ou mes créations à venir, je vous invite à suivre leur pubblication ici :

http://kaliblog.canalblog.com/

Très cordialement

Posté par Kali à 21:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 30 octobre

Banque d image 2

Raspoutine6

Posté par Kali à 22:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]


vendredi 18 juin

Cyaegha

Cyqegha

Posté par Kali à 00:19 - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 28 juillet

Fait divers.

Samedi soir, je fêtais mon anniverssaire à mon domicile avec des amis. Je n'ai rien entendu, ni coups, ni cris. Et pourtant :

_gorg_

Je tiens à préciser que le journal fait erreur et qu'il n'était pas 1h mais plus de deux heures du matin. il était allongé juste au bout de la rue  qu'on voit sur la photo. De ma fenêtre je ne voyait que son pied droit et le sang dans la rigole. Ca ne m'a rien fait.

Ce qui m'a glacé le sang en revanche c'ets que le dimanche matin (contrairement à ce que dit l'article, c'ets qu'il n'y avait plus rien. Tout a été nétoyé  et le trottoir est normal comem si rien ne s'était passé. Les gens qui n'ont pas sortie la tête par leur fenêtre dimanche dans la nuit n'ont rien su.

Posté par Kali à 20:43 - Commentaires [4] - Permalien [#]

mercredi 14 mai

Formule de Drake

La formule de Drake.

Voici un article bien scientifique, mais cependant captivant concernant les spéculations d’une prise de contact avec une vie intelligente extraterrestre.

Petite introduction :

En 1961 au mois de Novembre, lors d’une réunion au National Radio Astronomy Observatory en Virginie l’astronome Frank Drake (fondateur de l’OZMA, programme de recherche de signaux radio extraterrestre, nommée ainsi en rapport au pays d’Oz des comptes de fées réputé pour être inaccessible.) propose une formule pour calculer le nombre probable  de civilisations extraterrestres intelligentes capable de communiquer :

N =R* Xfp Xne Xfl Xfi Xfc XL.

Développons un peu :

N étant le nombre de civilisations extraterrestres dans la galaxie émettant des signaux radio capables d’être captés par nos radiotélescopes. R est le taux de formation d’étoile par an dans notre galaxie, fp est  la fraction d’étoiles ayant un système planétaire, ne, le nombre de planètes et de satellites possédant les conditions nécessaires au développement de la vie ; fl, la fraction de ces planètes ou la vie s’est effectivement développée ; fi, la fraction de ces mondes ou cette vie a aboutie à la formation d’une vie intelligente ; fe, la fraction de ces planètes où cette intelligence est capable de communiquer dans l’espace et intéressée de le faire et L la durée de vie moyenne d’existence de ces civilisations évoluées. Cette formule permet de découper les questions fondamentales en une suite de facteurs qui permettent d’affiner et de s’approcher d’un résultat plausible.

Le taux R* est approximativement connu. En effet chaque année une quantité de gaz équivalente à la masse de notre soleil se transforme en étoile. En général ses formations sont largement inférieures à notre soleil, il n’est pas donc exclu qu’environ une dizaine d’astres naissent chacune de nos années. Au 30 avril 2007 on comptait 230 systèmes multiples dont 10% des étoiles seraient accompagnées d’au moins une planète.

Attention explication de la formule, c’est un peu compliqué et un peu long alors accrochez-vous :

Admettons que la valeur fp soit de 0,1. L’estimation du nombre ne de planètes propices à la vie dans chaque système est liée à l’accroissement du nombre de planètes extrasolaires détectées. Les étoiles de type solaire constituent environ 80% des astres de notre galaxie, admettons que chacune est accompagnée au moins d’une planète éventuellement habitable, on peut proposer ne =1. Sur toutes les planètes détectées autour d’une étoile 10% environ sont situées dans la zone d’habitabilité (ni trop loin ni trop près du soleil). Pour le notre ne = 1 ( La Terre). Il n’est cependant pas exclu qu’il y ait eu de la vie sur Mars.

La quantité fl maintenant, qui je le rappelle est la fraction des mondes en question où la vie s’est effectivement développée. C’est un peu plus compliqué. La majorité des mondes détectés dans la zone d’habitabilité sont des planètes gazeuses et donc peu propices au développement d’une vie intelligente telle que nous l’entendons. Ce qui n’exclut pas la présence de satellites telluriques où aurait pu se développer la vie autour de ces mondes gazeux. Selon cette hypothèse l’indice fl est donc proche de 1 ; explication :

En terme de pourcentage si on considère que la Terre est la seule dans notre système, cette valeur est de 25%. Si le vivant est détecté sur Mars également, cette fraction passe à 50%. Si c’est aussi le cas sur Titan ( le plus gros satellite de Saturne) et Europe (satellite de Jupiter connu pour sa croûte de glace d’eau.) la probabilité passe alors à 75 puis à 100%.  N’ayant aucune certitude, ni forme de preuve sur Titan et Europe nous partirons du postulat  qu’il y a de la vie sur Mars (même sous une forme très primitive). Nous avons donc fl = 0,5 (pour 50%).

Continuons. Si la spéculation mathématique et l’interrogation sur la vie extraterrestre a pris largement le pas sur le mysticisme sacré dont faisaient preuve nos ancêtres, on peut considérer qu’il en est de même pour la majorité des civilisations. Donc fc = 1.

Pour finir. Il y a maintenant près d’un siècle que nous savons utiliser les ondes électromagnétiques pour communiquer. Nous avons donc une valeur L  d’au moins L = 100 ans. Ce chiffre est en augmentation en tenant compte cependant de notre potentiel d’autodestruction.

Selon les calculs de Drake on en arrive à un résultat de N= 50. Soit 49civilisations ( en dehors des terriens) éventuellement repérables et susceptibles de nous contacter ou d’essayer.

Attention ! Notons quand même que N peut varier d’une façon considérable suivant les postulats de départ que l’on choisi. La formule de Drake offre cependant des pistes et des ouvertures à bon nombres de conjectures.

Posté par Kali à 00:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]

[Il était une fois... ] Ce que disent les légendes...

 Je vais commencer par vous présenter brièvement Monsieur Carl Sagan.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Image:Carl_Sagan_Planetary_Society.JPG

Carl Sagan était l'un des fondateurs de l'exobiologie. Il est décédé en 1996. Il a également fait partie des scientifiques qui ont mis en place le programme SETI. Professeur et directeur de laboratoire à l'Université Cornell il a pu contribuer à beaucoup de mise en place de missions spatiales non habitées au cours du siècle dernier. Il fut également considéré par ses pairs comme un grand sceptique vis à vis des théorie de l'ufologie. Pourtant il étudiait une légende fort intrigante.

Ceux qui sont assidus à mes cours s'en souviennent sûrement. Les Dogons du Mali se transmettent depuis des générations une légende Sumérienne, concernant un dieu amphibie venu des étoiles. Vous vous rappelez?
Et bien monsieur Sagan avait compilé des informations très précises là-dessus.

Voilà ce que j'ai fait durant mes longs mois d'absence, j'ai remonté le filon jusqu'à retrouver ses manuscrits antiques vieux de plusieurs millénaires ! Voici ce que j'ai pu en tirer :

Voici l'histoire de la naissance de la civilisation sumérienne ! Sumer fut le berceau de l'une des premières civilisations de notre monde, 3500 avant notre ère. Suivi des Akkadiens, des Babyloniens, des Assyriens et enfin des Perses. Toutes font référence au Golfe Persique où se serait déroulé une sorte de rencontre extraterrestre. Alexandre Polihistor, Historien, ethnographe et grammairien grec du IIème siècle raconte :

« A Babylone il y avait une multitude de gens de nations diverses qui vivaient sans foi ni loi, tels des bêtes dans les champs. Mais un jour, venant du Golfe Persique qui bordait Babylone, arriva un animal doué de raison que l'on appela Oannes. Cet animal avait l'aspect d'un poisson mais sous la tête du poisson il y avait une autre tête, et des pieds, semblables à ceux des hommes, redoublaient sa queue.
 

Sa voix était humaine et son langage articulé l'était aussi ; on conserve encore aujourd'hui son souvenir. Cet être avait coutume de parler avec les hommes pendant la journée et jamais alors on ne le vit s'alimenter. Il leur enseigna les lettres, les sciences et tout sortes d'art. Il leur apprit à construire des maisons, a élever des temples, a édicter des lois, et leur expliqua les principes de la géométrie.
Enfin, il les introduisit dans tout ce qui pouvait adoucir leur comportement, les rendre plus humains. Son enseignement fut si profond que depuis lors, on n'a rien trouvé à y ajouter. Au coucher du soleil, il replongeait dans les profondeurs de la mer où il demeurait car il était amphibie.
D'autre animaux semblables à Oannes apparurent par la suite »

Un autre texte d'un dénommé Abidène, auteur Chaldéen, dit qu'au temps du roi Amillaire de la ville de Pantibiblon « Un semi démon appelé Annédote, ressemblant fort à Oannes, sortit de la mer une seconde fois" et que, au temps de Daos son successeur, « quatre personnages aux formes doubles surgirent de la mer vers la terre, ils avaient pour noms Euedoque, Eneugame, Eneuboule et Anémente ».

Apollodore, un auteur athénien du IIeme siècle avant JC confirme également ces récits. Il raconte qu'au temps d'Ammenon le chaldéen, « Le Musarus Oannes, Annédote apparut provenant du Golfe Persique » et que sous Daos « apparut à nouveau venant du Golfe Persique , un quatrième Annédote qui avait la même forme que les précédents, c'est à dire celle d'un poisson combinée à un homme. Euedoresque régna ensuite sur la ville de Pantibiblon, c'est alors qu'apparut un autre personnage, dont le nom était Odacon ; il venait du golfe persique et avait la même forme compliquée que ses prédécesseurs, à mi chemin entre le poisson et l'homme ».

Un autre fragment de l'œuvre de Alexandre Polihistor n'est pas moins intéressant : il aurait également trait, si l'on en croit Sagan, à ces êtres étranges mi homme mi poisson :

« à la mort d'Andates, son fils Xisuthre lui succéda. C'est à son époque qu'advint le grand déluge, dont l'histoire se déroula ainsi : La déesse Krono apparut le quinzième jour du mois de Daesie il y aurait une inondation qui détruirait l'humanité. Elle le pria donc instamment d'écrire une histoire du commencement du développement et de la fin de toutes choses jusqu'à ce moment-là.

Il devrait enterrer cette relation en lieu sûr, dans la cité du soleil de Sippar, située en base Mésopotamie au nord ouest de Babylone. Il construirait ensuite un navire pour y loger ses parents et ses amis. Il emporterait tout ce qui est nécessaire pour rester en vie, ainsi que chacune des espèces qui courent ou volent sur la terre. Enfin il confierait son sort aux profondeurs. A sa question : Où dois-je naviguer? » la déesse répondit, « vers les dieux ».

D'après Sagan ces textes démontrent que de toute évidence les sumériens étaient convaincus de l'origine non humaine de leur civilisation.

Des être étranges se succèdent, au cours des différents règnes, tous semblables qui viennent instruire les habitants primitifs du Golfe Persique dans les sciences et dans les arts. Chacun d'eux sait l'œuvre accomplie par son prédécesseur et la perpétue. Et quand une inondation menace de détruire les acquis de tant de générations, des mesures sont prises pour sauvegarder les connaissances révélées aux hommes.

Si Berose, prêtre chaldéen, astronome et historien du IIIe avant JC, a eu accès aux archives antédiluviennes recueillies par le roi Xisuthre, on comprend qu'il ait pu relater avec une telle précision l'arrivée sur la Terre de ces éclaireurs venus pour éduquer l'humanité. Les différents récits donnent d 'ailleurs de ces êtres une description remarquable.
 

De plus on sait que dans la mythologie sumérienne, tous les dieux sont d'origine céleste et sont associés à une étoile. De fait dans les premiers pictogrammes sumériens, antérieurs à l'écriture cunéiforme, le dieu et son étoile sont représentés par le même symbole.

change la diapo

Pour les sumériens, le cosmos était un état gouverné par une assemblée de dieux, et dont le rôle était de veiller à la destinée de chacun. Les sumériens auraient-ils transposé dans leur mythologie ce que les Apkallu ont pu leur dire de l'organisation politique d'une éventuelle confédération stellaire?
 

Ici un Apkallu, humanoïde à tête d'oiseau, visiblement une race différente des Annédotes qui faisait partie de cette assemblée.

Ces deux races sont très anciennes et nous n'avons pas eu la chance de les croiser. Mais leur bonnes intentions envers l'humanité ont été prouvées plus d'une fois.

Posté par Kali à 00:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 24 avril

Bienvenue à Novossibirsk.

Open in new window


Novossibirsk, 2019.
Le monde est entré dans une seconde guerre froide.
Profitant du déclin des Etats-Unis et de la passivité de l'Europe, la Chine s'est affirmée comme puissance de premier plan, tandis que l'Empire Russe renait de ses cendres.
L'arme nucléaire a jusque-là empêché tout affrontement direct entre les trois puissances. Cependant, un conflit larvé au Soudan menace de dégénérer en une troisième guerre mondiale.
Pour tenter d'éviter l'irréparable, les Nations Unies tiennent une conférence pour la paix, très vite baptisée par les médias "conférence de la dernière chance". Elle se déroule sur les terres de l'Empire Russe, à Novossibirsk, en pleine Sibérie, et de nombreuses nationalités y sont représentées.
Dirigeants, diplomates, militaires, espions et journalistes sont tous rassemblés dans une base militaire désaffectée, transformée en véritable forteresse pour l'occasion. De leurs décisions dépendra le sort de leur nation, et peut-être même du monde...

Le flyer complet, dessiné par Kali (qu'elle en soit publiquement remerciée), est disponible ici :
Flyer recto
Flyer verso

Cette murder, ouverte à tous, a pour objectif de réunir des joueurs des différents clubs de la région bordelaise. En plus qu'une quarantaine de rôles principaux, nous aurons également besoin de vous !

Il y aura besoin de volontaires pour installer les décors, tenir la buvette, faire les PNJ, tout ranger après...

Si vous disposez de matériel divers pouvant convenir (du costume à la machine à hot-dog en passant par le drapeau de l'ONU), nous sommes également preneurs.

Pour communiquer avec nous (inscriptions, proposition d'aide ou autres), envoyez un mail à murder.dtc@gmail.com .

L'équipe organisatrice (Charpi, Forgie, Viking, Thren et Kali) vous remercie pour votre attention et espère que vous serez nombreux à vous motiver !

Posté par Kali à 12:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]